11 novembre 2015

Les 5 pièges à éviter lorsque vous voulez créer un site Internet

Après des mois d’hésitation et de gestation, la décision est prise, il vous faut un site Internet ! Avant d’entamer les démarches pour sélectionner un prestataire, votre intuition vous dit que tout cela est nouveau pour vous et qu’il serait bon de se documenter un peu sur la question avant d’investir du temps et de l’argent dans un tel projet.

Sage décision ! En effet, un projet de création de site sur deux ne se passe pas comme prévu.

Dans cet article, nous avons puisé dans notre pratique quotidienne et dans les récits de nos clients pour compiler la liste des 5 pièges et erreurs à éviter lorsque vous vous lancez dans la réalisation de votre premier site web.

1. Confier l’achat du nom de domaine à votre prestataire

Le nom de domaine c’est l’adresse de votre site (exemple « xnumerik.com »), son identité unique sur Internet, c’est le seul élément qui ne peut pas être changé dans un site Internet.

Chossing-a-Domain-Name

Les noms de domaine sont la propriété de la personne/société qui les enregistre (ou achète) pour la première fois, pas la propriété de celui qui les utilise ou celui qui détient les droits sur la marque !

Sachez que si vous confiez à votre prestataire l’enregistrement du nom de domaine de votre site, ce dernier sera enregistré en son nom et sera donc SA propriété. En cas de conflit ou si vous souhaitez changer de prestataire, sachez que vous serez entièrement tributaire du bon vouloir de la personne/société qui est propriétaire du nom de domaine et aucun recours en justice ne vous permettra de le récupérer.

Nous vous conseillons donc vivement d’acheter votre nom de domaine vous même auprès d’un des nombreux bureaux d’enregistrement comme ici, ici ou encore la référence mondiale ici. Quand cela n’est pas possible, demandez à votre prestataire une facture mentionnant clairement l’achat du nom de domaine et si possible un certificat de propriété, vous en aurez besoin en cas de problème.

2. Ne pas avoir de cahier des charges exhaustif et détaillé

Nous recevons chaque jour au moins une demande de Devis de ce type :

« Nous aimerions avoir un Devis pour la création d’un site Internet de présentation pour notre société »

ou dans le meilleur des cas :

« Dans le cadre de notre politique de communication, nous vous consultons pour un Devis relatif à la création d’un site Internet de présentation (site vitrine) de notre entreprise. En plus d’un design soigné, le site devra avoir une page d’accueil, une page de présentation de la société, une page de présentation de nos services et un formulaire de contact. Notre équipe doit pouvoir modifier le site simplement »

Pour vous rendre compte de la chose, je vais essayer de traduire ces demandes en des demandes à votre épicier. Pour la première, cela revient à dire « Bonjour, je voudrai un Devis pour de la nourriture » et dans le second cas « Bonjour, étant donné que ma famille a faim, j’aimerai savoir combien coûte 2 kilos de nourriture à base de couscous accompagnée d’un boisson et d’un dessert ».

Mettez vous à la place de l’épicier et essayez de répondre à ces demandes !

Dans le premier cas, il est totalement impossible d’avoir une quelconque réponse sérieuse, dans le second cas on peut commencer à réfléchir mais il y a de nombreuses questions auxquelles il faut répondre avant de pouvoir donner une estimation exacte.illu_rediger-correctement-un-cahier-des-charges

Un cahier des charges est tout simplement le document de base qui permet de préciser l’ensemble des besoins de manière à permettre au prestataire de vous faire une estimation aussi précise que possible et à vous de vous prémunir des mauvaises surprises du type « notre devis ne couvre pas cette prestation car elle n’a pas été mentionnée dans votre demande de Devis initiale ».

La bonne nouvelle c’est que bon nombre d’agences ont des modèles pré établis que vous pourrez vous contenter de les modifier et/ou compléter pour coller à votre besoin.

3. Opter pour une technologie propriétaire

Une technologie propriétaire c’est tout simplement un dispositif technique propre à votre prestataire, il est donc le seul à en connaitre le fonctionnement.  Il s’agit le plus souvent d’un CMS (logiciel de création de sites) développé en interne par l’agence et qui servira de plateforme à la réalisation de votre site.

Vous l’aurez compris, accepter une telle solution même si elle semble avantageuse (économie, rapidité, facilité d’utilisation…) c’est accepter de devenir totalement dépendant de votre prestataire.prison-hands

Notre conseil est donc d’exiger l’utilisation d’une technologie non propriétaire et d’outils open sources (libres) connus de tous et accessibles à n’importe quel autre prestataire mais si cela engendre des contraintes (ce qui est rare étant donnée la qualité des outils actuellement disponibles).

4. Voir trop grand

L’ambition c’est bien, le réalisme c’est parfois mieux ! En tous cas, c’est ce que nous conseillons à nos clients à l’occasion d’une première expérience de création de site Internet.b746e1f3704bdb0dd2ddeebb51daf0e3

La quasi totalité des personnes qui viennent nous voir pour réaliser leurs sites veulent un site avec plein de pages pour parler de chacun de leurs services sans exception, un catalogue pour mettre en valeur leurs produits, une newsletter, un blog, un chat en ligne, un forum de discussion, une médiathèque, une section actualités…

La section « Actualités » est d’ailleurs pour moi l’exemple même de la fausse bonne idée. En effet, quoi de plus logique que de vouloir faire part à ses clients des nouveautés de l’entreprise ? Mais en pratique, passées les premières semaines, plus personne n’a le temps ni même le contenu pour alimenter cette section, ce qui fait qu’au bout de quelques mois, les visiteurs se rendent compte que l’entreprise n’a plus d’actualités depuis des mois ce qui se répercute négativement sur votre image, le bonne idée devient alors contre productive !

Notre conseil est simple, la pratique montre que plus votre projet sera simple et limité à l’essentiel dans un premier temps, plus il aura de chances de réussir, rien ne vous empêche d’ajouter de nouvelles choses à l’occasion d’une deuxième version ou d’une refonte. D’ailleurs, le travail en version (appelé versionning) est un principe de base en informatique et la création de sites Internet ne déroge pas à ce principe.

Dernier avantage et non des moindres, la coût et le temps de réalisation seront réduits si vos demandes sont simples et peu nombreuses. Du tout benef donc !

5. Faire un site qui vous plait à vous

Lorsque vous achetez ou construisez une maison, vous faites tout pour qu’elle vous plaise, il en est de même lors de l’achat d’une voiture. Mais quand il s’agit de réaliser un site web, c’est à vos clients, ceux qui vont consulter le site, que vous devez penser avant toute chose, pas à vous !

En effet, un site Internet n’est pas fait pour vous, il est fait pour vos clients, collaborateurs, fournisseurs… mais surtout pas vous. Assurez-vous donc de combattre cette tendance humaine et naturelle qui consiste à faire des choses qui vous plaisent à vous plutôt que de penser aux visiteurs de votre site.

En principe, votre prestataire devra vous conseiller et vous orienter dans ce sens, si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à demander l’avis de vos futurs clients.

Il y a bien évidemment un très grand nombre d’autres pièges et erreurs fréquentes à l’occasion d’une première expérience sur le web et certaines d’entre elles dépendent de votre secteur d’activité, votre manière de faire les choses, du type de site à réaliser… nous nous sommes contentés ici de présenter les pièges les plus dangereux et les plus communs et ne manquerons pas d’enrichir cette liste au fur et à mesure.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à laisser votre avis ou à poser vos questions dans les commentaires, je serai heureux d’y répondre.


Creation de sites
About Abdelhamid MESTARI

Expert certifié en Marketing Digital depuis plus de 15 ans, Abdelhamid Mestari dirige l'agence Digitale XNUMERIK qu'il a fondé en 2009. A ce jour, il a accompagné plus de 70 entreprises dans leur transformation digitale et leur a transmis sa passion du Digital notamment à travers des formations sur mesure.