17 septembre 2015

Les 5 erreurs à éviter pour vendre sur Internet

Le e-commerce est de nos jours un business qui rapporte beaucoup : Différents projets dans différents secteurs y émergent doucement en incluant la vente sur Internet, ce sont ceux qu’on appelle les « Click and Brick », d’autres se basent entièrement sur Internet comme les online stores : les Pure players. Si vous vous trouvez dans l’une de ces deux catégories, et que vous avez un site e-commerce, cet article est fait pour vous !

Vendre sur Internet n’est pas sans challenges, même en prévoyant un design séduisant, un menu exhaustif et une navigation aisée, votre site e-commerce peut se s’avérer incapable de vous générer des ventes, cela est souvent dû aux erreurs que vous commettez sans y prêter attention, vous êtes débutants et c’est tout à fait normal mais un vieux proverbe dit : « Le fou est celui qui apprend de ses erreurs tandis que le sage apprend des erreurs des autres ».

Dans ce qui suit, nous avons identifié les 5 erreurs les plus répandues dans les projets e-commerce et qui peuvent vous coûter cher

  • Penser que le site à lui seul suffit à vous faire vendre

Vous vous êtes finalement décidés à vous lancer dans le e-commerce, vous avez contacté une agence web, ou appelé votre développeur, vous lui avez filé toutes ces belles photos HD que vous avez prises et sélectionnées avec soin, ainsi que toutes les consignes requises. Le site est prêt, et vous allez enfin pourvoir tester la magie des ventes dans la toile  (YAAAY !).

Bien que je n’aime pas jouer les party-killers, je dois attirer votre attention sur un petit (Grand) détail : Le site à lui seul ne vous fera jamais vendre. Pourquoi ? Statistiquement parlant,  la toile compte aujourd’hui de plus de 1, 202,012,086 de sites web selon Internet Live States, si vous créez votre site au moment présent, il viendra en 1, 202, 012, 087 ème position et de ce fait les gens auront du mal à vous trouver.

Tout ceci pour vous dire que votre travail ne vient que de commencer et que l’attraction du trafic nécessite beaucoup d’efforts en termes de temps et d’investissements.

  • Oups vous ne vous êtes pas présentés ?

Selon Google Analytics, la page d’accueil figure dans le top 3 des pages les plus visitées dans n’importe quel site web. Les visiteurs s’y intéressent, de ce fait, il faut considérer une page d’accueil bien garnie et mise en avant.

Voici quelques astuces pour réussir une page d’accueil captivante :

  • Votre histoire : Prévoyez 1 ou 2 paragraphes pour raconter l’histoire de votre business : comment l’idée est-elle née ? Quelle histoire derrière le choix des produits ou services que vous commercialisez ? Quand est ce que vous avez commencé ? On ne vous demande pas de monter une histoire, mais rien que quelques paragraphes informatifs pour mieux situer vos clients potentiels par rapport à votre projet.
  • Votre adresse : Ce n’est pas parce que vous vendez en ligne que vos clients n’auront pas besoin de reconnaitre votre adresse, songez à ajouter votre localisation sur google map et l’insérer dans votre page d’accueil, ce petit détail va vous permettre de rassurer vos client et gagner plus de crédibilité.
  • Une adresse mail avec votre nom de domaine : Une adresse mail contenant votre nom de domaine inspire confiance, sérieux et crédibilité ! Evitez les adresses @gmail ou @hotmail qui ne font pas très pro.
  • Confondre vitesse et précipitation

Les canaux de communication varient et diffèrent, il en existe des dizaines et chacun détient sa propre magie : Référencement naturel, référencement payant, Facebook, Instagram, LinkedIn, ou Twitter, tous ces canaux requièrent des investissements solides, un budget important et le temps suffisant ! Ce dernier est un facteur important dans le bon fonctionnement et la rentabilité d’une action de communication, il faut savoir être patient, attendre, mesurer les retombées de l’action et réinvestir pour pouvoir conclure des ventes (réaliser des conversions ) : Investir 200 MAD pour des publications sponsorisés sur Facebook ou sur Google Adwords sans pour autant conclure des ventes immédiates ne veut pas dire que le canal choisi n’est pas performant, vous avez besoin de plus de temps ou d’un budget plus important pour que le canal puisse identifier la cible recherchée. Grosso modo, il faut bien prendre son temps à explorer chaque canal et tester sa comptabilité au business et à la cible recherchée avant de switcher ou de le combiner avec un autre. Songez à prendre l’avis d’un expert en commercialisation digitale, Il pourra vous proposer des pistes que vous n’avez pas considéré 😉

  • Ne pas travailler son référencement

Comme évoqué plus haut, vous avez bien crée le 1,202,012,087 ème site web sur la toile (Ou plus, on ne sait guère combien de sites sont créés chaque minute qui passe ! ) Il va maintenant falloir gravir les échelons pour se positionner dans les premières pages des moteurs de recherche, pour ce faire, vous disposez de deux pistes : optez pour un référencement payé (Google Adwords) ou un référencement naturel, le premier est mesurable, et peut être démarré ou arrêté quand vous voulez sans la moindre restriction ou complication ! Par contre le référencement naturel est un processus plus complexe, mais qui une fois fini, continue à vous apporter du trafic à long terme. Ca vous tente ? Commencez par réfléchir à 10 mots clés relatifs à votre business.

  • Ajouter un bouton « social proof »

Dans les sites e-commerce, juste au dessous des produis exposés, on trouve souvent des étoiles attribuant une note, où un espace ou les clients partagent leurs avis par rapport à un produit qu’ils avaient testé, vous identifiez ces avis sous un bouton « Customer Reviews » ou « Avis des clients ». Généralement un nombre important de « Customer Reviews » est un bon indicateur de la qualité des produits et encourage les visiteurs à effectuer à leurs tour l’achat pour tester le produit, mais ne tombez pas dans le piège, ceci est bien valable pour des sites qui opèrent depuis un bon moment, et des gammes de produits testées par des dizaines de clients déjà.

Dans votre cas de débutant dans le e-commerce, les « Customer Reviews » risquent de ne pas jouer en votre faveur : vos produits sont nouveaux, personne ne les a testés, vous aurez 0 commentaires dans les « Customer Reviews » et 0 étoiles dans le classement, un visiteur de passage sur votre site, n’y regardera qu’un signe de la médiocrité des produits ou du non crédibilité de votre marque.  La solution ? Patientez le temps de réaliser des ventes dans les gammes proposées par votre sites, ensuite mettez  jour un « Customer Reviews » sous les produits souhaités et contactez vos clients pour les inciter à les évaluer sur le site.

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous écrire ou à nous contacter sur notre page Facebook

E-Commerce, WebMarketing
About Afaf ENNOUZYE

Diplômée en Marketing et communication, Afaf s'est rapidement passionnée pour le monde du Marketing Digital en général et aux Médias Sociaux en particulier.