Blog

1 janvier 2013

Le webmarketing en 2012, bilan et perspectives pour 2013

L’année 2012 a été marquée par des évolutions majeures au niveau du web. Ces évolutions vont profondément modifier notre manière de faire du web marketing en 2013.

Bilan SEO & WebMarketing 2012

Google

Star incontestée de l’année 2012, Google a mis en place des mesures draconiennes visant à lutter contre le SPAM en contenu et en liens (filtres Panda et Penguin) limitant ainsi la capacité des référenceurs les moins éthiques à influencer artificiellement le classement des résultats de recherche naturels.

Parallèlement à cette lutte acharnée, Google met de plus en plus en avant ses publicités AdWords réduisant ainsi l’espace réservé aux résultats naturels.

Les réseaux Sociaux

Après des années d’euphorie générale, les Marketers sont de plus en plus sceptiques sur la capacité des médias sociaux à générer directement un véritable Retour sur Investissement, leur utilité est désormais plus orientée vers le support client, l’image de marque et le support des autres stratégies d’inbound marketing, notamment le référencement naturel.

En effet, les moteurs de recherche comme Google exploitent de plus en plus les signaux sociaux (like, +1s, retweets…) pour affiner leurs classements. La preuve en est que Google met tout son poids pour imposer Google+ de manière à posséder sa propre source d’information sociale.

Le mobile

Avec la démocratisation des smartphones et tablettes en tout genre, l’explosion du web mobile ne fait plus aucun doute. Ainsi, 30% des requêtes de recherche proviennent désormais de dispositifs mobiles et certaines d’entre nous sont exclusivement mobinautes.

Cette évolution s’accompagne naturellement de mutations sur les comportements de recherche, notamment la recherche de proximité, plus de personnalisation dans les résultats, la recherche vocale…

Quelles stratégies pour le web en 2013 ?

Afin de se prémunir contre les risques qu’impliquent ces changements et tirer profit des opportunités offertes, des ajustements plus ou moins profonds devraient être apportés aux stratégies web actuelles.

Il nous semble ainsi primordial pour tout site web de réduire progressivement et de manière pérenne sa dépendance au trafic naturel en provenance de Google de manière à sécuriser ses sources de revenu. Pour ce faire, il est recommandé de :

– Développer et optimiser continuellement les comptes AdWords et Bing Ads
– Développer des stratégies complémentaires d’achat de trafic auprès notamment des comparateurs
– Développer des partenariats stratégiques avec des sites à forte audience / communauté

Cela ne signifie bien évidemment pas qu’il faille abandonner des années d’efforts en référencement naturel. Des stratégies de netlinking très qualitatives et innovantes couplées à du contenu de valeur et à une bonne implémentation de concepts nouveaux comme l’AuthorRank permettront encore de dominer les SERPS en 2013 tandis que la mise à profit des données structurées permettra d’endiguer l’érosion des taux de clics.

Cela signifie par contre que les prestations Low Cost seront de moins en moins possibles étant donnés les impératifs grandissants de qualité et de pertinence.

Par ailleurs, une stratégie dédiée au monde du mobile devrait être mise en place par tous avec supports adaptés (sites, applications…) et politique promotionnelle spécifique.

Enfin, la raréfaction du trafic gratuit et l’augmentation inévitable du coût du trafic payant vont favoriser le développement de mécanismes perfectionnés d’optimisation des conversions.

Referencement, WebMarketing
About Abdelhamid MESTARI

Expert certifié en Marketing Digital depuis plus de 15 ans, Abdelhamid Mestari dirige l'agence Digitale XNUMERIK qu'il a fondé en 2009. A ce jour, il a accompagné plus de 70 entreprises dans leur transformation digitale et leur a transmis sa passion du Digital notamment à travers des formations sur mesure.