Blog

13 juin 2017

Comment améliorer le taux de rebond sur votre site ?

Avant de nous lancer tête baissée dans le vif du sujet, il semble nécessaire de rappeler la définition du taux de rebond et pourquoi il est toujours préférable de l’améliorer. Le taux de rebond correspond au pourcentage d’internautes qui sont entrés sur votre site via une page et qui l’ont quitté immédiatement après. Concrètement, ils n’ont donc visité en tout et pour tout qu’une seule page. Un taux de rebond élevé peut donc traduire une certaine insatisfaction des visiteurs.

Mais en réalité, pas forcément ! Ils peuvent avoir trouvé en une poignée de secondes l’information qu’ils recherchent sans avoir jugé nécessaire de s’appesantir sur le reste du contenu. S’ils font parti de vos habitués, ils peuvent éventuellement n’être intéressés que par votre tout dernier article et contribuer à gonfler votre taux de rebond. Un taux de rebond élevé n’est donc pas forcément connoté négativement. Pour affiner l’analyse, il convient de le croiser avec d’autres données (par exemple, le temps moyen passé par visiteur) ou de calculer un taux de rebond par page (et non sur la globalité du site).

Pour autant, dans l’absolu, il est toujours préférable qu’un internaute atterrissant sur votre site soit tenté de visiter le plus grand nombre de pages possibles, car dans tous les cas, il s’agit d’un signe positif : qu’il trouve votre contenu intéressant, qu’il accroche à l’esthétique de vos pages ou qu’il ait envie de participer aux discussions, plus il s’imprègne de votre univers, plus vous avez de chance de le fidéliser et de l’encourager à consulter plus d’une page à chacune de ses visites. Voici donc des leviers pour vous aider à remédier à un taux de rebond trop élevé.

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

Taux de rebond
Comme nous l’avons vu, il n’est pas rare qu’un taux de rebond proche de 100% soit normal. Ne paniquez donc pas si votre taux de rebond est plus haut que prévu. Rappelez-vous : un taux de rebond de 0% signifie que chaque visiteur sur votre site consulte au moins deux pages sur celui-ci avant de le quitter.

Un taux de rebond de 50% signifie qu’un visiteur sur deux quitte votre site après avoir consulté une seule page, et un taux de 100% signifie qu’aucun de vos visiteurs ne consulte plus d’une page sur votre site.

Un bon taux de rebond est donc une notion subjective, qui dépend de vos objectifs, de la typologie du site, du secteur et des autres données issues de votre site. Si vous avez beaucoup de visiteurs et un taux de rebond de 70%, réduire ce taux de rebond à 65% sera beaucoup plus profitable que si vous avez moitié moins de trafic, mais seulement un taux de rebond de 40%.

 

Comment retenir plus longtemps vos visiteurs sur vos pages ?

taux de rebond
Si les taux de rebond de certaines pages clés de votre site restent élevés et que la vitesse de chargement de ces pages est hors de cause, plusieurs approches restent à votre disposition pour faire baisser ces taux de rebond.

 

  1. Penchez-vous sur l’apparence de votre site

Comme expliqué précédemment, des défauts dans l’apparence ou la structure de vos pages peut avoir un impact négatif sur leurs taux de rebond. Ces défauts sont souvent faciles à corriger, et peuvent avoir un impact très positif. Le design de votre site est donc la première piste à explorer. Vous devez notamment vous pencher sur les points suivants :

Assurez-vous que votre navigation soit claire. Si votre site est mal organisé, et que vos visiteurs ne savent pas où se rendre lorsqu’ils le consultent, ils vont probablement « rebondir », c’est à dire quitter vos pages. Assurez-vous que tout ce qui est important soit trouvable facilement.
Quel que soit l’objectif de votre site, rendez-le très accessible. Vos visiteurs n’arriveront pas forcément sur votre page d’accueil, mais doivent tout de même pouvoir effectuer l’action que vous attendez d’eux très facilement. Si vous vendez en ligne, incluez un lien vers votre catalogue sur toutes vos pages, si vous récoltez des adresses e-mail pour une newsletter, insérez un champ d’inscription sur toutes vos pages.
Étudiez la mise en page de vos textes. Est-ce que vos textes sont faciles à lire ? Vos paragraphes sont-ils courts ? Est-ce qu’il faut beaucoup faire défiler vos pages pour accéder à toutes les informations importantes ? Utilisez ces premières questions pour que votre texte ait plus d’impact, et consultez cet article de blog pour aller plus loin ! (Les 4 erreurs impardonnables qui rendent votre site obsolète)

 

  1. Racontez une histoire

Le « Storytelling », pratique consistant à raconter une histoire tout en poursuivant un objectif marketing, a le vent en poupe. Raconter une histoire pour susciter des sentiments chez les visiteurs de votre site est possible, par exemple par le biais de l’histoire de votre entreprise, un événement récent ou un communiqué de presse. Un slogan ou une phrase résumant votre vision peuvent aussi faire partie de votre histoire. Cela permet à votre marque d’apparaître plus humaine aux yeux de vos visiteurs.

Vous pouvez également utiliser la partie « À propos » de votre site pour créer plusieurs sous-pages connectées entre elles et les utiliser comme autant d’occasions de raconter des histoires pour informer vos visiteurs sur l’histoire de votre société, sur vos employés, vos clients satisfaits ou encore vos valeurs. Vous pouvez aussi utiliser un blog pour diffuser vos histoires, mais n’oubliez jamais de relier toutes ces pages de contenu marketing à la page de votre site internet permettant à vos visiteurs de réaliser l’action que vous attendez d’eux.

  1. Supprimez le superflu et les distractions

Recherchez les distractions qui nuisent à la visibilité des informations principales sur votre site, et les contenus qui n’apportent rien à vos visiteurs : publicités, images trop génériques ou encore vidéo/musique dont la lecture est automatique. Supprimez ces éléments perturbateurs. Il faut que votre site aille à l’essentiel et que l’attention de vos visiteurs soit concentrée sur l’objectif de votre site. Tout ce qui sort de ce cadre est susceptible de faire monter votre taux de rebond.

  1. Repensez votre contenu avec des liens pertinents.

Quelques-uns des sites internet les plus populaires sont de superbes exemples des techniques permettant de maintenir un taux de rebond très bas. Wikipedia, par exemple, propose un maillage très dense de liens internes pertinents, permettant facilement de passer d’un article à l’autre. Grâce à ce maillage, un visiteur sur le site de Wikipedia consulte rarement une seule page, et a tendance à cliquer sur des liens vers des articles associés au thème qui l’intéressait à l’origine.

Votre site internet doit s’en inspirer : vous devez créer des liens d’une page de votre site vers une autre à chaque fois que cela est pertinent. Ces liens sont autant d’opportunités pour vos visiteurs de cheminer sur votre site selon ce qui les intéressent, et ainsi de réduire votre taux de rebond.

Lorsque vous souhaitez réduire votre taux de rebond, rappelez-vous que chacun de vos visiteurs à ses propres objectifs. Un taux de rebond important peut-être normal si la page en question est la seule page de votre site, ou la dernière page de votre site que votre visiteur consulte avant de s’inscrire à votre newsletter, ou passer une commande… Réduire un taux de rebond s’apparente souvent à un travail de détective, pour ne pas vous perdre, prenez des notes sur vos problèmes, vos idées et vos avancées. Vous serez ainsi de plus en plus efficace dans cette démarche, et pourrez renforcer progressivement la relation entre vos visiteurs et votre site internet.

 taux de rebond

Le mot de la fin…

Voilà, vous connaissez désormais la façon dont Google Analytics calcule le taux de rebond et le temps passé sur une page. Nous vous avons donné quelques exemples pour lesquels un rebond serait enregistré.
À vous maintenant! Avez-vous des situations particulières pour lesquelles vous vous demandez si un rebond serait enregistré ou pas?  Vous êtes sceptiques ou souhaitez débattre la pertinence des approches abordées ? N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires de l’article !

Referencement
About Karima Alhoud