Blog

2 février 2013

Boostez votre trafic grâce aux extraits enrichis

Positionner son site en première place des résultats de Google devient de plus en plus compliqué et même quand vous y arrivez, il faudra à l’internaute ignorer les annonces AdWords de plus en plus envahissantes avant que l’extrait de votre site n’ait une chance d’être vu et peut être cliqué.

Comment faire alors pour augmenter son trafic et dans certains cas au moins le conserver ? Une des parades consiste à implémenter sur votre site les Extraits Enrichis ou Rich Snippets en Anglais.

Présentation des extraits enrichis

Par défaut, Google propose un extrait normal de votre site avec un titre, une description et l’url de la page. Un extrait enrichi est comme son nom l’indique enrichi par des éléments supplémentaires comme sur l’image suivante :

Extrait Enrichi

Exemple d’extrait enrichi

Cette présentation améliorée offre de nombreux avantages :

  • Une plus grande visibilité qui se traduit par une probabilité de clic plus élevée et donc plus de trafic
  • Plus d’information ce qui améliore la pertinence du trafic car l’utilisateur a plus d’éléments pour se décider à visiter ou non la page
  • Un caractère distinctif par rapport aux autres résultats non enrichis ce qui est positif pour la crédibilité du site et donc le taux de conversion

Fonctionnement des extraits enrichis

Afin de pouvoir afficher des extraits enrichis comme par exemple l’auteur d’un article, l’évaluation d’un produit… les moteurs de recherche doivent pouvoir comprendre le contenu de vos pages pour en identifier l’auteur, le produit, l’évaluation…

Ne pouvant pas comprendre parfaitement le langage textuel humain ni voir les images, les moteurs de recherche ont donc besoin que le webmaster du site mette en évidence ces éléments à travers des données structurées qui elles sont comprises par les moteurs.

Il existe à cet effet de multiples standards pour écrire ces données structurées, les plus connus étant :

  • Microdata
  • Microformat
  • RDFa & RDFa Lite
Données structurées

Hiérarchie des données structurées

Ces standards permettent de décrire une multitude d’objets tels que des personnes, produits, avis, recettes de cuisine, localisation…

Implémentation des extraits enrichis

Avant de passer à la mise en place effective des données structurées, la question du choix du standard se pose inévitablement.

Si chacun des trois standards présentés plus haut a ses avantages et inconvénients, les avis sont très partagés et évoluent avec le temps s’agissant du meilleur choix ! Nous ne sommes en effet pas loins d’une guerre des standards.

Il semble toutefois se dessiner une préférence pour les Microformats réputés plus simples à comprendre et assez flexibles et le RDFa un peu plus complexe mais plus extensible et expressif. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article très technique et en Anglais http://manu.sporny.org/2011/uber-comparison-rdfa-md-uf/ ainsi que ce plaidoyer pour le RDFa Lite (version simplifiée et récente du RDFa) http://manu.sporny.org/2012/mythical-differences/

Dans ce qui suit, nous allons présenter quelques ressources d’implémentations basées sur le standard RDFa.

Le meilleur endroit pour s’initier au RDFa est bien évidemment le site officiel du RDFa. La page http://rdfa.info/play/ propose un outil simple et interactif vous permettant de tester avant de mettre en place votre code.

Une fois le code mis en place, il peut se passer des semaines avant que votre extrait ne soit enrichi. Pour éviter de perdre du temps, pensez d’abord à vous assurer que votre implémentation est correcte grâce à l’outil de test des riche snippets fourni par Google.

Dernier point et non des moindres, Google signale clairement qu’il n’y a aucune garantie de prise en compte des données structurées ! Autrement dit, même si vous faites tout ce qu’il faut, Google se réserve le droit d’enrichir ou non les extraits de votre site !

Au-delà des extraits enrichis

Au-delà des extraits enrichis, les données structurées sont une formidable avancée pour les webmasters et les moteurs de recherche dans le chemin vers le web sémantique. En effet, alors que l’information dans les bases de données est souvent bien organisée et structurée avec des relations pleines de sens, le rendu HTML de ces informations est plat aux yeux des moteurs de recherche qui ne peuvent que se baser sur le texte et les mots et non le sens. Avec les données structurées, les moteurs de recherche auront une meilleur compréhension du contenu web et pourrons ainsi offrir autre internautes une expérience riche de sens !

WebMarketing
About Abdelhamid MESTARI

Passionné de Marketing Digital depuis plus de 10 ans, Abdelhamid a fondé l'Agence XNUMERIK en 2009 pour accompagner les entreprises dans leur succès sur le web.